L’Écotourisme en Alsace gagne à être connu

Des compagnons de randonnées human friendly.
Des compagnons de randonnées human friendly.
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
Certes, le grand public connaît les villages pittoresques de la région, les maisons à colombages, la fameuse route du vin, les Beaux villages de France… Mais connaît-il assez le Grand Ried immergé, les daims sauvages de la forêt de l'Illwald ou encore le Nid d’Aigle de la vallée de la Thur. Place pour une découverte au contact de passionnés de l’Alsace, promesse d’une fascinante interactivité.

Les acteurs de la Région ont à cœur de proposer aux visiteurs des prestations de qualité à même de leur révéler une biodiversité remarquable, une grande variété de paysages et des espaces où les hommes cohabitent harmonieusement aves leur environnement. L’approche de ces territoires se doit d’être « douce » et formatrice. Ainsi le touriste ne se contentera pas seulement de consommer une prestation. Il adoptera également, au cours de ses diverses pérégrinations, des réflexes et des comportements à même de le situer de manière consciente dans une cohérence où nature et culture se répondent sereinement. Un savoir indispensable à l’heure des grands bouleversements naturels de la planète.

Voici un bref aperçu de quelques offres où les prestataires vous apportent des éclairages hérités parfois de générations successives conscientes de leurs racines.

Balades en barques et en calèche

La Sarre et ses bords luxuriants constituent une destination de choix pour les amoureux de la nature. Au fil des saisons vous pourrez cueillir, sur ses rives, de la menthe aquatique, des fleurs de sureau et d’ortie, des pissenlits ou des baies d’aubépine pour la préparation de décoctions naturelles sans mélanges chimiques douteux.

Le Grand Ried surnommé la « Jungle Rhénane » se visite sur le même type d’embarcation. Véritable dédale aquatique, cet écosystème ne manque pas d’un certain air de mangrove Louisianaise. C’est Alfred, votre batelier, qui vous guidera à travers un labyrinthe aquatique bordé de saules, tilleuls, chênes et milliers de lianes.

Le Ried en calèche c’est l’autre option en compagnie d’Annaëlle, de la Maison de la Nature, qui vous dévoilera les secrets des environs de Muttersholtz. Les balades, faut-il le préciser, se terminent souvent sur une petite note gourmande avec des spécialités du terroir.

Grands bois et grandes oreilles

La grande faune se donne rendez-vous dans la forêt de l’Illwald où vous pourrez pister daims et chevreuils. L’exercice demandera auparavant l’étude de moulages d’empreintes avant de vous lancer sur la piste des sioux. Hugh !

Les tous terrains des forêts vosgiennes et de la Vallée de la Bruche, de la famille asinus, ont pour nom Roméo, Dio ou Cadeau. Dociles, human friendly, ils vous débarrasseront de tout matériel pendant que vous gambaderez à leurs côtés.

Dans la forêt de Bouxwiller c’est une autre équipe de grandes oreilles qui vous attend. Pépite, Muscade ou Bergamotte vous emmèneront au milieu d’arbres centenaires où vous apprendrez à reconnaître le chant du pivert et à observer le manège déjanté des écureuils. Le bonnet d’âne, ici, devient synonyme de savoir éclairé.

Une visite écotouristique à l’abbaye de Marbach © V.Muller

Une visite écotouristique à l’abbaye de Marbach © V.Muller

Histoires d’abbés et de sorcières

Vous êtes plutôt branché culture ?  Caroline vous entraînera au cœur de l’histoire ancienne pour vous dévoiler les mystères d’une des plus anciennes abbayes d’Alsace, l’abbaye de Marbach fondée en 1089. Au château de l’Engelbourg, c’est Sylvie qui invite les familles à une balade enchantée. La place forte, nid d’aigle bâti au 13e siècle, surplomba la vallée de la Thur avant d’être démantelée, laissant en souvenir de sa grandeur passée la section d’une de ses tours reposant sur le côté. Ce vestige insolite fut baptisé l’Œil de la Sorcière.

Autre histoire, autre château. Cette fois c’est Carmen qui s’appuie sur l’imagination intarissable de Tomi Ungerer, illustrateur fétiche de l’Alsace, et  vous emmène sur les hauteurs de Scherwiller pour une enquête historique au cœur du château de l’Ortenbourg. Son conte des Trois Brigands sera le fil conducteur d’une découverte de l’architecture militaire et, peut-être, en parcourant le piton rocheux qui lui sert de socle, découvrirez-vous la cachette des trois brigands.

D’autres prestations encore viennent compléter l’offre écotouristique de la région. Avec des approches originales de l’univers du vignoble, de l’agriculture locale, de l’histoire, des traditions… Une manière de vous faire toucher du doigt ce que l’on trouve ici et nulle part ailleurs.


Vidéo


Focus

La terre reprend ses droits

Elle revient la nature. Non pas au galop. Mais plus vite qu’on ne le croit. Voici une offre de visite des plus originales qui met en scène l’ancienne cité EDF, à proximité de Marckolsheim, abandonnée en 1970. Le spectacle saisissant témoigne de l’emprise d’une nature jadis soumise reprenant aujourd’hui tous ses droits. Les chênes, les clématites et les animaux de la forêt sont revenus à la charge et les anciennes habitations disparaissent progressivement sous une petite forêt luxuriante.